Suivez nous !
La communauté en ligne des assurés
Accueil / Lire un avis / Pacifica / Assurance habitation / Avis de sejoly
Partagez votre expérience sur Pacifica : connectez-vous ou créez un compte

Avis déposé par sejoly sur l'assurance habitation de Pacifica

4028 lectures

Détail de la note et satisfaction de
samedi 30 mars 2013 à 12:52

sejoly
Assez mauvaise
Mauvaise
Mauvaise
Mauvaise
0 5 1,2

ASSURANCE MULTIRISQUE HABITATION PACIFICA « formule BATIMMO » depuis fin 2004. (J’ai eu DROIT en gros à mon crédit immobilier locatif, si je prenais chez eux cette assurance ainsi que d’autres contrats) Dégât des eaux de 2012 non résolu avec pertes de loyers conséquentes. 4 mois les pieds dans l’eau me laissant moisir dans les dégâts des eaux sans pouvoir y faire des travaux tant que les fuites du voisin n’étaient pas arrêté, NI le relouer Ou NI le vendre. (4 mois est la période du sinistre jusqu’à la fin des fuites du voisin qui attendait son indemnisation de son assurance ASSU2000-AXA pour faire les travaux jusqu’à fin AOUT 2012) Je suis baladée comme un ballon de baudruche par toutes ses assurances, expertises, syndic, sinistre Pacifica, aide juridique Pacifica ( qui là aussi je vais restée très polie ! mais d’une incompétence hors norme, exécrable… a voir dans un futur avis, que je mettrai en ligne). Mon histoire : Propriétaire « non occupant » d’un studio pour du locatif depuis fin 2004 et pour la troisième fois, dégâts des eaux provenant toujours du même voisin. - Le troisième dégâts des eaux est survenue sans locataire dedans ( date du sinistre : 15 MAI 2012) (date du constat : 02 JUIN 2012) (Je vais passé toutes les péripéties que fut cette terrible année 2012, en commençant par le locataire partis sans laisser d’adresses et ni paiement de loyers.. ainsi que le voisin des dégâts in joignable, ne se manifestant pas pour faire le constat, il y a eu bien comme il faut 1 mois de bataille !). Les dégâts de mon bien partie cuisine : Lino trempé, meuble sous évier kitchenette gonflé, mur placo imbibé d’eau, champignons noirs, humidité, fuites d’eaux allant jusqu’à la partie arrière de la kitchenette, salle de bain et pièce à vivre noir moisi au niveau du sol et plinthes.) - Le constat des dégâts des eaux fut envoyé le même jour aux syndic de l’immeuble, j’avais également téléphoné directement aux sinistres de chez Pacifica, qui avait fait une estimation des dégâts par téléphone sans prendre la peine de faire venir une expertise ! Il m’avait donc indemnisé de 1000€ (même pas le prix du lino épaisseur 7-10mm et des plinthes ! ! !) viré sur mon compte vers le 5 JUIN 2012. - Les jours passent Impossible d’y faire les travaux car les fuites persistaient, après des maintes relances auprès du proprio qu’il fasse les réparations afin de faire les miens, j’ai été balader avec pour réponses qu’ils attendait l’indemnisation de leurs assurance. Impuissante face a cela, je rappelle le sinistre Pacifica, que mon problème de fuites n’était pas résolu et que je ne pouvais rien faire. Il demande donc une expertise pourquoi les fuites du voisin non résolu) - Le 29 AOUT 2012 Expertise de PACIFICA « afin de procéder à l’expertise du sinistre cité en référence » Les fuites du voisin a cette date fut résolu, ayant touché leurs indemnisations » - Suite a cela …je rappelle le sinistre Pacifica que je n’ai touché que 1000€ d’indemnités début JUIN 2012, sans compter l’attente …et les pertes de loyers conséquentes. - Il réengage une demande de deuxième expertise effectué le 16 OCTOBRE 2012 pour évaluer le montant du préjudice travaux de mon bien, et pour que les pertes de loyers a ma demande me soit payé et que l’expertise dira qui me doit les pertes de loyers ? le syndic ? l’assurance adverse ? Pacifica ? Je ne devais en aucun cas, faire des travaux de mon bien tant que les experts a cette date n’étaient pas passer (Attente supplémentaire donc depuis la fin des fuites du voisin FIN AOUT, sachant que Pacifica m’avait dis que ça valait le coup d’attendre pour être indemnisé, j’ai donc suivi…). Pour INFOS : Depuis le début PACIFICA m’indique que les pertes de loyers ne les prennent pas en charge dans mon contrat habitation : BATIMMO) Ce jour de la deuxième expertise : Le voisin, le représentant du propriétaire du voisin (agence) étaient absents au rendez-vous ! - Suite à cette expertise et évaluations des travaux, Pacifica m’avait viré 1595,54€ comprenant la pertes des loyers de 15 jours durant les travaux, et travaux. Donc 433,14€ en différé si je prenais un artisan pour mes travaux. Je n’ai donc pas pu faire venir un artisan car le minimum en devis était 3500€ ! l’expertise ne mettait pas en cause Pacifica pour les pertes de loyers, mais le syndic qui le syndic leurs expertises disait qu’ils étaient pas en cause, et qu’il fallait que je me retourne contre AXA l’assurance du voisin, qui eux ne répondent jamais, vous envoi balader dans divers adresses, silence radio…A ce jour rien ! - J’ai fait des travaux nous même comme j’ai pu, j’ai été très mal indemnisé. Un nouveau locataire a était mis en place après toute cette histoire Janvier 2013, les périodes de fêtes de fin d’année n’ont pas était propice aux demandes de locations. Mon bien était resté toute l’année 2012 vide, avec les pertes conséquences. - A ce jour, mes pertes de loyers durant le début du constat et la fin des fuites, ne m’ont toujours pas était payé. - J’ai lancé mon contrat juridique PACIFICA mensuel depuis le début de l’année 2013, là aussi j’ai affaire avec une exécrable, versatile, une découragée qui ne peut faire que de l’amiable pour mon cas et qui n’a pas su joindre non plus AXA. Elle m’indique que c’est défendable a l’amiable des pertes que j’ai subis face a toutes ses attentes, mais pas en justice. MA QUESTION EST : Nous venons de lire récemment les conditions générales de mon contrat habitation « édition Juin 2004 » formule BATIMMO Qui indique en page 14 « des garanties complémentaires » faisant parti du contrat automatiquement (J’en ai eu confirmation par le service consommateur de Pacifica qui confirme que mon contrat prend en charge (Voir plus bas copié - collé émail) : Propriétaire non occupant : pertes indirectes : OUI / pertes de loyers : OUI « Perte Indirectes : Nous garantissons les frais annexes justifiés pouvant rester à votre charge à la suite d’un sinistre garanti (les pertes indirectes ne sauraient compenser une éventuelle absence ou insuffisance de garantie. Perte des loyers : Si vous êtes propriétaire ou locataire principal non occupant, nous garantissons le montant des loyers de vos locataires ou de vos sous – locataires donc vous pourriez être privé à la suite d’un dommage garanti par le contrat. Cette garantie vous est acquise pendant la durée des travaux fixée a dire d’expert, dans la limite de deux ans» (Question) Bonjour, Je suis actuellement assurée chez vous formule BATIMMO habitation (pour du locatif) Je suis entrain de revoir toutes mes assurances à la loupe. Je voudrai que vous me renseigner sur mes garanties de ce contrat, car ce n'est pas très explicite en référé avec les conditions générale (édition Juin 2004) Est ce que la "garanties complémentaires" en page 14, concerne mon contrat? Car dans mon contrat multirisque habitation ce paragraphe n'existe pas, ni dans les détails des garanties de mon contrat, ni dans les détails des options.. Merci de m'éclairer assez rapidement sur ce sujet Cordialement (Réponse) Bonjour Madame, Nous avons bien réceptionné votre demande d’information par mail datant du 27 mars 2013. En réponse à votre demande afférente aux 'garanties complémentaires' de la page 14 de vos conditions générales habitation (référence 643.20/01/2005), en effet, votre contrat est concerné en fonction de votre statut. Dans votre cas, vous êtes propriétaire non occupant de votre logement, par conséquent, vous bénéficiez des garanties : 1. Pertes indirectes, 2. Pertes de loyer , 3. Frais de démolition et de déblais, 4. Frais divers. Dont détail ci-dessous : Pertes Indirectes Nous garantissons les frais annexes justifiés pouvant rester à votre charge à la suite d’un sinistre garanti (les pertes indirectes ne sauraient compenser une éventuelle absence ou insuffisance de garantie). Perte des loyers Si vous êtes propriétaire ou locataire principal non occupant, nous garantissons le montant des loyers de vos locataires ou de vos sous-locataires dont vous pourriez être privé à la suite d’un dommage garanti par le contrat. Cette garantie vous est acquise pendant la durée des travaux fixée à dire d’expert, dans la limite de 2 ans. Frais de démolition et de déblais Nous garantissons les frais justifiés de démolition, de déblais et d’enlèvement des décombres à la suite d’un sinistre garanti. Frais divers Ce que nous garantissons : Les dommages matériels causés aux biens assurés par les mesures de sauvetage ou de protection à l’occasion d’un événement garanti. Le montant de votre cotisation “Dommages Ouvrages” dans le cadre des garanties Incendie, Tempête, Dégâts des eaux. Les frais de mise en conformité. Les frais divers sont limités au montant prévu au tableau récapitulatif des garanties (page 19). Par ailleurs, si vous souhaitez obtenir des renseignements complémentaires et faire un point sur votre contrat, vous pouvez prendre contact avec votre conseiller. Espérant avoir répondu à vos interrogations, Nous vous prions d’agréer, Madame, nos salutations distinguées. Service Consommateurs Sachant ça maintenant.. a qui me tourner ? pourquoi dès le départ Pacifica sinistre et le juridique me dise que j’ai droit à rien ? ? ? Pacifica me doit de m’indemniser face a ses pertes.. @Service consommateurs, je vous envoi une copie de cette avis et vous demande de faire les démarches, face a cette absurde attente et situation non réglé..

Plus

0

Moins

- On vous balade - Ils n'ont pas respecté mon contrat qui garanti mes pertes de loyers - Incompétences - En attente de résolutions???? - Ne mélangez pas vos contrats Pacifica avec le juridique Pacifica

Cet avis vous a t-il été utile ?
Merci pour votre vote
Merci, vous avez déjà évalué cet avis
logo_Pacifica
Réponse de Pacifica
mardi 02 avril 2013 à 14:07

Bonjour Sejoly, Je vous confirme que votre mail adressé au service consommateurs Pacifica a bien été reçu. Votre demande est en cours de traitement. Cordialement, Sophie - Pacifica

sejoly
Réponse de
mardi 02 avril 2013 à 15:53

Bonjour, J'attend donc la suite du service consommateurs Cordialement

jobleunuit
Réponse de
mardi 02 avril 2013 à 16:59

C'est la pratique d'indemnisation de PACIFICA que de vous emmener en bateau en vous racontant aujourd'hui ce qu'il démente le lendemain afin de trainer en longueur votre indemnisation et vous laisser sur la paille pour que vous finissiez par accepter ce qu'ils veulent bien vous indemniser puisque vous n'aurez pas d'autres solutions avant de sombrer dans la pauvreté et les dettes Manoeuvres dilatoires de l'assureur L'assureur n'est plus seulement le garant du responsable assuré, il devient l'instrument actif de la réparation. C'est ainsi que la loi Badinter du 5 Juillet 1985 oblige l'assureur, sous peine de sanction à prendre l'initiative de la réparation en présentant des offres d'indemnisation à la victime dans des délais déterminés L'assureur n'est plus seulement le garant du responsable assuré, il devient l'instrument actif de la réparation. C'est ainsi que la loi Badinter du 5 Juillet 1985 oblige l'assureur, sous peine de sanction à prendre l'initiative de la réparation en présentant des offres d'indemnisation à la victime dans des délais déterminés Les obligations des assureurs Il est bon de rappeler dans ce préambule les obligations qui pèsent sur les assureurs à l'égard des consommateurs sur la durée de la relation précontractuelle et contractuelle. Ces obligations se traduisent : - avant la conclusion du contrat, par la remise d'une fiche d'information et d'un projet de contrat (article L 112-2 du Code des assurances) ; - lors de la rédaction du contrat en vue de sa conclusion, par la stipulation de dispositions très précises (énumérées à l'article L 112-4 et renforcées, en matière d'assurance vie, à l'article L 132-5-1) ; - lors de l'exécution du contrat par l'obligation pour l'assureur de fixer un délai pour le règlement du sinistre (article L 113.5). Car le deuxième argument, faisant allusion au « principe indemnitaire » selon lequel la perception d'une indemnité ne saurait être source d'enrichissement ou de bénéfice pour l'assuré, est tout aussi spécieux. Outre le fait que l'assureur se garde bien de préciser le sens du terme valeur (valeur à neuf, valeur vénale ou valeur d'usage ?), ce principe ne fait pas obstacle à la pleine remise en état du patrimoine endommagé. Ce n'est pas faire un bénéfice que d'être pleinement réparé de son préjudice ! Les tribunaux l'ont d'ailleurs toujours confirmé, tout comme la chambre criminelle de la cour de cassation, qui estime que le propre de la responsabilité civile est de rétablir l'équilibre détruit par le dommage et de replacer la victime dans la situation où elle se serait trouvée si l'acte dommageable n'avait pas été commis (Cass. civ. 2. ch., 28.10.54, La Gazette du Palais, 1955, 1, 10.) L’assuré en désaccord avec la position de l’assureur dispose de recours amiables ou d’une possibilité de médiation : Dans ces cas, l'assureur engage sa responsabilité civile contractuelle envers son assuré envers lequel il est tenu d'une obligation de conseil et de loyauté, qu'il doit exécuter de bonne foi. Ce droit à réparation, ne reposant plus sur l'idée de sanction de la faute de l'auteur du dommage, il apparaît normal que le patrimoine de la personne tenue à réparation soit également protégé contre la dette qu'il doit supporter, notamment au moyen de la technique de l'assurance de responsabilité. Si le droit de la responsabilité permet de déplacer le poids du dommage de la victime au responsable, l'institution d'assurance permet de transférer la charge finale du dommage sur l'assureur, c'est à dire sur une mutualité d'assurés apte à le supporter financièrement La proposition d’indemnité Elle est établie souverainement par la compagnie ou un mandataire. Elle est accompagnée d’une lettre d’acceptation qui, signée par le bénéficiaire, vaut renonciation à recours et subroge la compagnie dans les droits de l’assuré pour tous recours que la compagnie est susceptible d’effectuer à l’encontre des responsables éventuels du sinistre. Pour autant, il ne faut pas avoir peur d’aller au tribunal si votre assureur ne respecte pas les délais du paiement de l’indemnité. Tout simplement car si la faute de l’assureur est prouvée, le tribunal le condamnera à vous verser des indemnités compensatoires. Il s’agit ici d’une indemnité de retard qui peut être importante plus le retard de paiement vous cause un préjudice. Mais attention à l'avocat que vous prendrez, l'assureur est puissant et l'avocat bien faible devant l'argent en dédommagement. Dans notre pays FRANCE à présent il est préférable d'être voyou de victime

douminou
Réponse de
mercredi 17 avril 2013 à 19:45

Je partage en partie le commentaire précédent. Effectivement on va vous "ballader", ne pas répondre à vos courriers, vous aurez certainement un mail de "sophie" du service client : ne vous attendez pas à des miracles : pour cela c'est à Lourdes qu'il faut aller. Soit ce sont des incompétents, à ce moment là qu'ils restent "banquiers", soit ce sont des gens peu scrupuleux????? A chacun de se faire sa propre opinion. Pour moi, c'est "fuir au plus vite cette pseudo compagnie d'assurance".

douminou
Réponse de
mercredi 17 avril 2013 à 19:53

Ah le service consommateurs..... S'engage à vous apporter une réponse dans les 30 jours, sinon il reviendra vers vous si ce délai n'était pas respecté Ah Ah Ah.... Mais qu'ils sont comiques......Soit incompétents, soit ils croulent sous les demandes???? Mais ne vous attendez pas à une réponse de leur part... Paroles, paroles ,paroles....

douminou
Réponse de
jeudi 18 avril 2013 à 12:39

En ce qui concerne les contrats BATIMMO (PNO -propriétaire non occupant) lorsque l'on résilie chez pacifica, ils ont toujours un temps de retard pour "stopper" les prélèvements si vous êtes mensualisé avec votre contrat. Donc prélèvements indus, qui seront remboursés 1 mois au minimum plus tard, mais le plus drôle c'est que Pacifica ne vous rembourse pas l'intégralité des sommes.... Ils conservent la part "risque d'attentat" LOL.... Aprés avis auprés de 2 compagnies "nous ne connaissons pas cette règle appliquée par Pacifica, nous remboursons pour notre part l'intégralité des sommes".... Il n'y a pas de petits profits quelques euros par ci, quelques euros par là....... Nous ne sommes pas au bout de nos surprises...Courage à tous ceux qui sont encore chez Pacifica


Votre commmentaire doit contenir au moins 200 caractères
 
Partagez le contenu d'Opinion-Assurances !
D'autres avis sur Pacifica
2ème
Pacifica est 2ème des assureurs du classement habitation
Retrouvez nous sur Facebook