Suivez nous !
La communauté en ligne des assurés
Accueil / Lire un avis / Mgen / Mutuelle santé / Avis de elliotiv
Partagez votre expérience sur Mgen : connectez-vous ou créez un compte

Avis déposé par elliotiv sur la mutuelle santé de Mgen

1909 lectures

Détail de la note et satisfaction de
mercredi 17 février 2016 à 10:24

elliotiv
Mauvaise
Mauvaise
Mauvaise
Mauvaise
0 5 1

Enseignante du supérieur, j'ai "bénéficié" des services de la MGEN de manière automatique lors de mon intégration. Le prélèvement se faisait à la source, j'avoue que je n'y prêtais pas attention. Je me suis ensuite mariée avec un fonctionnaire appartenant aussi à l'enseignement supérieur et cotisant aussi à la MGEN. Lorsque j'ai attendu mon premier enfant, les problèmes ont commencé. En dépit de nombreuses relances, la MGEN n'a jamais été capable de prendre en compte ma situation. Il en a résulté que j'ai dû faire toutes les avances de frais lors des prises de sang, etc. Ca m'a bien crispée. J'ai ensuite accouché. J'ai eu 300 euros restant à ma charge (chambre, repas, etc.) Super. Pas de prime de naissance pour compenser (faut pas exagérer). Deux mois après l'accouchement, appel de la MGEN qui me demandait de leur confirmer la date prévue de la naissance de mon bébé, je me suis demandé si c'était une plaisanterie mais non, au bout d'un an, ils venaient de se réveiller. Comme j'étais très mécontente, j'ai commencé à regarder combien la MGEN me prélevait... Et là... Entre mon mari et moi, nous étions à près de 400 euros par mois sur 12 mois. Les montants variant en fonction des revenus, la MGEN prélevait même plus lorsque je touchais une pauvre prime de 400 euros. Et bien entendu, à chaque changement d'échelon, hop, une augmentation non symbolique. J'ai appelé, on m'a expliqué qu'il n'était pas possible de cotiser sur un seul traitement pour toute la famille. Soyons sérieux ! La MGEN a tout de même trouvé le temps de téléphoner à ma pharmacie pour indiquer qu'elle ne voulait plus m'accorder de tiers-payant pour un médicament pour mon bébé (pourtant remboursé, je ne sais pas ce qui leur a pris). La pharmacienne leur a raccroché au nez mais je n'ai pas du tout apprécié, j'ai eu l'impression qu'on me traitait d'escroc à l'assurance. J'ai donc décidé de changer de crèmerie. Un vrai parcours du combattant. Pour faire cesser leurs prélèvements, j'ai dû faire opposition auprès du service comptable de mon université. Bien entendu, entre temps, j'ai appelé leur plate-forme 50 fois, dû réexpliquer 50 fois à 50 personnes différentes qui ne comprenaient rien. Il n'y a pas de numéro direct pour appeler et la MGEN dont je dépendais était très éloignée de mon domicile. Me voici donc libre et là... un matin, coup de téléphone de la directrice de la caisse de la MGEN dont je dépendais qui m'explique qu'elle ne comprend pas (sans blague!), que j'aurais dû les appeler pour indiquer qu'il y avait un problème (elle plaisantait, je pense) et que j'allais les regretter (ah! ah! ah!). 3 ans après, non, je ne les regrette pas du tout. J'économise 300 euros par mois et je suis mieux assurée qu'avant, j'ai pu le constater quand j'ai accouché de mon second enfant, sans l'aide de la MGEN... A fuir à toutes jambes, votre argent a servi à financer un superbe bâtiment (siège à Paris), c'est sans doute leur point de vue sur la solidarité qu'il revendique en permanence.

Plus

Rien

Moins

Tout

Cet avis vous a t-il été utile ?
Merci pour votre vote
Merci, vous avez déjà évalué cet avis

Votre commmentaire doit contenir au moins 200 caractères
 
Partagez le contenu d'Opinion-Assurances !
D'autres avis sur Mgen
Retrouvez nous sur Facebook