Suivez nous !
La communauté en ligne des assurés
Accueil / Lire un avis / Maif / Assurance auto / Avis de alohawave
Partagez votre expérience sur Maif : connectez-vous ou créez un compte

Avis déposé par alohawave sur l'assurance auto de Maif

536 lectures

Détail de la note et satisfaction de
mercredi 11 juillet 2018 à 09:59

alohawave
Mauvaise
Mauvaise
Mauvaise
Mauvaise
0 5 1

Assureur militant...surtout pour les dividendes ou comment se faire du beurre sur le dos d'une réputation usurpée. Assuré à la MAIF depuis de nombreuses années, j'ai eu la mauvaise surprise de voir mes contrats auto et habitation résilles du jour au lendemain. Renseignement pris auprès de la MAIF (après x courriels envoyés +3 jours de tentatives téléphoniques et de nombreuses heures d'attentes sur les serveurs): Vous n'avez pas payé vos cotisations! En effet, j'avais prévenu la MAIF via conseiller en délégation et courriel d'un changement de situation lors de réception de l'échéancier (un véhicule vendu et non remplacé) et me suis permis d'ajuster le montant de ma cotisation avant de procéder au virement bancaire(-97,80€ sur une somme de 1960,00€). 6 mois plus tard!!! le recommandé de mise en demeure est arrivé chez moi pendant les vacances! Il est vrai que suite à un divorce difficile, j'ai eu il y a 4-5 ans quelques retard dans mes payement, mais est-ce une raison pour virer un "sociétaire", qui n'a déclaré qu'un sinistre en 15 ans? Pour ne pas noircir d'avantage le tableau, je ne parlerai pas des échanges "limite" avec certains conseiller. La MAIF dans son esprit de mutuelle au service et bénéfice de ses sociétaires est belle et bien morte, seul subsiste un "ZOMBIE militant" qui s'est glissé dans sa peau pour mieux vous détrousser! Fuyez donc!

Plus

Une belle image bobo

Moins

-Un "service" téléphonique et en ligne déplorable. -Absence totale de communication interne -Des conseillers mal-aimables sur plateau téléphonique et sans aucune envergure en délégation. -Procédures financières ante-diluviennes (remboursement par chèque, refus de règlement provenant d'un compte EEE) -Délais de gestion des sinistres (6 mois pour le remplacement d'une paire de lunettes à 215€)

Cet avis vous a t-il été utile ?
Merci pour votre vote
Merci, vous avez déjà évalué cet avis
logo_Maif
Réponse de Maif
mercredi 11 juillet 2018 à 15:47

Bonjour alohawave, je suis Paula de l’Equipe Relation Sociétaire de la MAIF. Après lecture de votre avis, je regrette sincèrement le ressentiment que vous décrivez face à la confiance que vous nous avez accordé pendant plusieurs années. Je constate les démarches que vous avez réalisées en parallèle d’une situation personnelle particulière. Aussi, il me semble qu’il est important de revenir ensemble sur la gestion de votre dossier et les relations que vous avez entretenues avec nos services. Je vous invite donc à me contacter via relationweb@maifr.fr en me communicant votre, nom, prénom, numéro de sociétaire et pseudo opinion. Attentivement. Paula

alohawave
Réponse de
jeudi 12 juillet 2018 à 12:07

Chère Paula de l’Equipe Relation Sociétaire de la MAIF, Je crains, hélas, que votre message soit avant tout une mesure de com. La MAIF n'est plus la mutuelle (un peu corporative) construite avec beaucoup d'altruisme par des gens soucieux du bien-être commun. Désormais les les humanistes ont été chassé par les comptables et spéculateurs. Ces derniers sont ceux qui vous payent pour vos commentaires (cuius regio, eius religio!). De ce fait, je ne vois pas ce que vous pourriez changer à ma situation. Ou avez vous une latitude au sein de la MAIF et des "super-pouvoirs", dont les conseillers en délégation ne disposeraient pas?

logo_Maif
Réponse de Maif
jeudi 12 juillet 2018 à 16:05

Bonjour Alohawave, Je suis navrée de lire l’image que vous décrivez de notre mutuelle. Nous avons à cœur de faire évoluer la MAIF dans son modèle singulier en restant fidèle à nos valeurs humaines. Dans un souci de confidentialité, je ne suis pas en mesure d’évoquer plus précisément, ici, votre situation. Je réitère donc mon invitation quant au fait d’échanger ensemble via relationweb@maif.fr. Bien à vous. Paula

alohawave
Réponse de
vendredi 13 juillet 2018 à 08:43

Bonjour Paula, Votre métier est de suivre les commentaires sur ce site. En conséquence vous ne pouvez pas ignorer que je ne suis pas le seul à formuler des griefs envers la nouvelle "culture entreprise" et les pratiques "commerciales" douteuses qui se sont propager de façon insidieuse au sein de la MAIF depuis 5-7 ans. L'évolution que vous décrivez, les sociétaires l'ont surtout vécu sous la forme d'augmentations constantes des cotisations, la perte d'autonomie décisionnelle des conseillers, un effritement progressif des services et remboursements de sinistres, ainsi qu'un matraquage publicitaire permanent. OU sont les valeurs humaines svp? En ce qui concerne le souci de confidentialité, il est plutôt de votre coté. J'imagine bien qu'il doit être difficile pour l'assureur tout-puissant, de faire amende honorable et d'avouer publiquement ses erreurs et/ou le mépris envers ses sociétaires. Il est bien moins désastreux pour la MAIF, que cela se passe en catimini sur leurs portail-web.

logo_Maif
Réponse de Maif
vendredi 13 juillet 2018 à 16:20

Bonjour Alohawave, Je souhaite reprendre avec vous certains éléments pour être sûre d’avoir entendu de manière efficace le ou les motifs de votre déception. Avant tout et comme vous devez le savoir, la MAIF n’a pas d’actionnaires et donc pas de dividendes à reverser, dans le respect de notre modèle mutualiste qui est toujours au cœur de notre ambition et de notre évolution. En ce qui concerne mon métier, je tiens à vous confirmer que mes objectifs prioritaires sont d’accompagner et de conseiller mes assurés ; que j’ai également le sentiment d’accomplir cette mission dans le souci du bien-être collectif, dans le respect des valeurs mutualistes et dans le respect de mes propres valeurs. Enfin, si je vous invite à venir échanger en privé, c’est surtout pour obtenir vos coordonnées, accéder à votre dossier, comprendre l’historique de notre situation et vous adresser une réponse personnalisée. Je crois comprendre que cette dernière étape n’est pas le but de votre expression sur cet espace mais je reste à votre disposition si vous changez d’avis. Cordialement, Paula de l’équipe relation sociétaires de la MAIF.

alohawave
Réponse de
dimanche 15 juillet 2018 à 12:11

Chère Paula, Il va de soi, que la MAIF en tant que mutuelle ne verse pas de dividendes, il existe cependant au sein du groupe MAIF et chez ses partenaires proches des sociétés fonctionnant par actionnariat et à but lucratif. Altima et Socram en sont des exemples, sans compter les diverses holdings et sociétés immobilières avec ramifications au Luxembourg, dont je ne me permettrai pas de juger. Ces participations et d'autres marchandages avec NATEXIS (coté au CAC40) viennent cependant quelque-peu entacher l'image d’Épinal de l'assureur mutualiste traditionnel, doté de valeurs humanistes et d'une gouvernance quasi oblative, que vous essayez de défendre ici avec beaucoup de professionnalisme et conviction. D'ailleurs cette politique ne serait pas condamnable, si elle se faisait pour le bien-être de tous et non pas au détriment des assurés (augmentation des cotisations, refus de pris en charge et résiliations de contrat de plus en plus fréquente, augmentation des franchises etc.). En ce qui concerne me cas personnel, vous avez raison, je ne suis pas ici pour me mettre à genoux et quémander ma réintégration chez l'assureur qui ma fait un coup de vache et mis ma famille en danger, en annulant mes garanties sans crier garde. Cependant je vais tout de même vous mettre à l'épreuve en vous fournissant les points importants de mon historique à la MAIF. Cela vous permettra de juger de mon dossier et de me donner une réponse pro forma. Cette dernière pourra, je l’espère, donner un aperçu aux autres lecteurs de ce site, des raisons de ma radiation et les conditions à remplir pour une réintégration. En cas d'une réponse favorable, je réfléchirai peut-être à vous contacter pour une eventuelle réintégration à échéance de mes contrats actuels. Voici donc les données cléfs: 2002-2009 Assuré Filia-MAIF Habitation +1 véhicule au tiers. Aucun sinistre. 2010 Intégration EN Assuré MAIF habitation + 2 véhicules au tiers, Aucun sinistre. Fin 2010: Divorce, depuis guerre d'usure juridique permanente menée par mon ex-femme et problèmes financier important (1-3 procédures par an, budget 900 à 4500€/annuel). 2011-12 Assuré 2 logements, 1 véhicule au tiers, Aucun sinistre. 2012 obtention garde alternée, 4 enfants à charge, premier retard de paiement (cotisation réglé en février). 2013 à la limite du dossier de surendettement, échéancier (cotisation réglé en 3 fois entre janvier et avril). 2014-2018 Assuré 2 logements, 2-3 véhicules au tiers +dommages corporel conducteur, 1 sinistre responsabilité civile en 2017 (lunettes valeurs 215€). Retard de cotisation 2015 (réglé fin février), 2017 (échéancier sur 6 mois). 2018 règlement cotisation fin janvier, radiation fin mars. Maintenant vous savez tout et vous voyez, que je fait partie de ceux, qui nécessitent vraiment un assureur militant. A vous de jouer!

logo_Maif
Réponse de Maif
lundi 16 juillet 2018 à 16:40

Bonjour Alohawave, En effet, certains partenaires de la MAIF n’ont pas les mêmes statuts juridiques que le nôtre. Cependant, vous avez été assuré chez nous via Filia MAIF puis MAIF depuis 2002 selon les informations ci-dessus. Il semble que ce soit bien la MAIF en tant que mutuelle qui a pris la décision de mettre fin à notre relation, décision que vous remettez ici en cause, en évoquant les dividendes notamment. Nous réitérons donc : la MAIF n'a ni actionnaires, ni dividendes à redistribuer. Vous avez bien voulu nous apporter quelques éléments concernant votre situation personnelle. Il me manque cependant des informations pour vous répondre : Combien de mensualités n’ont pas été honorées ? Avez-vous reçu nos courriers de relance ? Y avez-vous répondu ? Un entretien avec un militant a-t-il été réalisé ? Autant d'éléments de contexte qui sont importants pour vous apporter une réponse quant à votre dossier. A la MAIF chaque personne, chaque situation est unique. Il n'y a pas de prise de décision automatique. Vous comprendrez donc que je ne peux pas vous apporter une réponse pro-forma en me basant sur des informations incomplètes. C’est pourquoi je vous invite une nouvelle fois à me communiquer via relationweb@maif.fr votre ancien numéro de sociétaire, vos nom prénom et pseudo opinion-assurances pour vous adresser une réponse personnelle et pas générique. Bien à vous. Paula de l’équipe Relation Sociétaire de la MAIF.

alohawave
Réponse de
mardi 17 juillet 2018 à 15:56

Bonjour Paula, Si vous aviez bien lu mon post précédent, vous auriez sans doute noté, que c'est avant tout la discrépance entre le message envoyé au grand public (assureur militant, solidarité avec les sociétaires, engagement social, assureur responsable etc.) et la réalité que vivent les assurés (... dont je suis un exemple). Sponsoriser des projets éco-responsables, c'est une bonne chose par principe, mais ce n'est pas le cœur de métier d'une mutuelle d'assurance. La priorité serait celle d'assurer de rembourser et de protéger les intérêts de ses sociétaires. Pendant que la MAIF fait de la Com, de la politique et des affaires (via son groupe), des sociétaires se font virer, sont menés en bateau par des conseillers, subissent des augmentations et/où la l'absence de prise en charge de leurs sinistres. Cela n'est ni cohérent ni honnête! Pour en revenir à ma situation et obtenir une réponse publique de votre part: Il y a eu des retard, mais toutes les mensualités ont été honorées. J'ai reçu certains courriers de relance jusqu'en 2015, après ma mutation (2 changements de domiciles signalés à la MAIF) l'arrivée du courrier est devenu très aléatoire (grand retards, adresses erronées, renvoi par occupant de mon ancien logement). En réactions aux courriers je me suis généralement déplacé en délégation pour gérer le souci directement sur place. Vers le même moment à commencé le problème du pêle-mêle automobile (véhicules vendus continuent à être assurés, plaques de nouveaux véhicules attribué à des véhicules qui n'existent plus, inversion de plaques entre véhicules existant). Sinon. j'ai eu, à ma demande, droit à un entretien avec un militant en raison de ma situation financière extrêmement tendue. J'en avais demandé un second lorsque j'ai appris la radiation de mes contrats, lequel me fut refusé catégoriquement, parce-que (sic)"personne n'est disponible et parce-que c'est le siège à Niort qui est décisionnaire et s'y opposera de toute façon". Le siège à Niort, sa comptabilité et son informatique ont d'ailleurs bon dos, quand il y a des problèmes ou décisions à prendre (vécu plus d'une fois lors de mes visites en délégation). Maintenant vous en savez d'avantage, j'attends donc votre verdict. Il nous donnera une idée sur la façon de fonctionner de la MAIF et de la marge de manœuvre qu'elle laisse encore à ses conseillers. Bonne journée!

Kafka1
Réponse de
mercredi 18 juillet 2018 à 09:28

je viens de suivre cet échange avec intérêt et je ne peux que corroborer ce que dit alohawave, ayant malheureusement vécu un traitement similaire de la part de la Maif. Incohérence dans les dossiers et factures, résiliation surprise de mes garanties en raison de rectification des montants à verser. C'était une bonne assurance autrefois, maintenant c'est un bazar innommable.

logo_Maif
Réponse de Maif
mercredi 18 juillet 2018 à 09:34

Bonjour Alohawave, J'ai lu les détails et précisions que vous avez bien voulu apporté. Toutefois, de nouveau, je ne pourrai apporter de réponse ou de verdict à une situation personnelle en public sur le forum. Nous restons à votre disposition à l’adresse indiquée précédemment. Attentivement. Paula de l’Equipe Relations Sociétaire de la MAIF.

alohawave
Réponse de
jeudi 19 juillet 2018 à 10:41

Bonjour Paula, Je ne vois vraiment pas ce qui vous empêche, hormis votre hiérarchie. Ma situation n'est pas plus personnelle que ça, car je la publie, en toute connaissance de cause, mais sous pseudo dans ce forum. Vous ne prenez pas de risques, car vous utilisez également un pseudo et vous vous prononcez, en somme, sur un cas d'étude. C'est pour la MAIF une excellente occasion de sortir ces pratiques d'une opacité insaisissable pour la plupart des assurés et d'expliquer comment et pourquoi une situation comme celle que j'ai décrite est traitée par "l'assureur militant". A moins que certaines pratiques et directives soient devenues inavouables au grand public? En espérant toujours une réponse concrète. Bonne journée!


Votre commmentaire doit contenir au moins 200 caractères
 
Partagez le contenu d'Opinion-Assurances !
D'autres avis sur Maif
Retrouvez nous sur Facebook