Suivez nous !
La communauté en ligne des assurés
Accueil / Lire un avis / Direct Assurance / Assurance auto / Avis de fafa3333
Partagez votre expérience sur Direct Assurance : connectez-vous ou créez un compte

Avis déposé par fafa3333 sur l'assurance auto de Direct Assurance

1080 lectures

Détail de la note et satisfaction de
vendredi 10 août 2018 à 21:54

fafa3333
Mauvaise
Mauvaise
Mauvaise
Mauvaise
0 5 1

bonjour j ai souscrit une assurance auto en ligne le 16 juillet 2018 Contrat n 930371015 auprés de Direct assurance fr je precise que cette assurance etait censé commencer le 19 aout 2018 à minuit j ai été obligé de payer la somme de 315 euros avant même d'avoir accés à mon contrat auto et au conditions de celui ci J ai été crédule et j'ai payé mais sans jamais signé mon contrat electroniquement le 23 juillet 2018 decide de me retracter sur cette achat Comme le prévoit l'article L221 18 du Code de la consommation j envoie un email en explicant que je suis dans mon droit et que je souhaite me retracter et je demande le remboursement des 315 euros Direct assurance me repond que je dois envoyer un recommandé AC au service résiliation afin qu'il prenne en considération ma demande ce que je fais même si je n'ai jamais signé le contrat d'assurance électroniquement car les clauses ne me conviennent pas Je recois un email de leur part le 24 juillet 2018 Bonjour Fabien nous regrettons que vous souhaitiez suspendre ou résilier votre assurance auto Cependant, nous ne pouvons pas l’accepter car le motif de résiliation indiqué n est pas prévu dans les Conditions Générales de votre contrat aucune solution ne m est proposé aujourd'hui il me font tourner en bourrique et me demande tout les jours un nouveau document le certificat de cession ou de destruction de mon vehicule la carte verte et le certificat d assurance mais moi je veut pas vendre ou detruire mon vehicule de plus je suis assuré jusqu'au 19 aout 2018 chez eurofil et ils le savent pertinemment j ai envoyé un scan de ma carte verte pour leur montrer que j'etais bien assuré il y a 9 jours on me dis par email que le service loi consommation doit reprendre contact avec moi mais j attends toujours leur contact

Plus

rien

Moins

je n'ai jamais vue de tels methodes de vente personnel méprisant entreprise ne respectant pas le code de la consommation

Cet avis vous a t-il été utile ?
Merci pour votre vote
Merci, vous avez déjà évalué cet avis
Jedi
Réponse de
jeudi 16 août 2018 à 23:24

A FUIR C'EST ÉVIDENT !!! UNE FOIS PAYE ADIEUX VOTRE ARGENT , IL NE MANQUE PLUS QU'ILS RÉSILIENT DANS LA FOULÉE, ET GARDENT L’INTÉGRALITÉ DE LA SOMME VERSÉE . UN CONSEIL TRAINEZ LES EN JUSTICE, JE PARIS QU'AVANT LE PROCÈS ILS VOUS RENDRONT COMME PAR HASARD L'ARGENT VERSE INITIALEMENT !!!!!!

logo_Direct Assurance
Réponse de Direct Assurance
samedi 18 août 2018 à 11:23

Bonjour Fafa3333, vous avez accès aux conditions générales et particulières de votre contrat avant la souscription puisqu'un devis vous est envoyé par mail et est également disponible sur votre espace personnel. Quant aux conditions générales, elles sont en libre accès sur notre site. Donc vous n'êtes jamais obligé de payer quoi que ce soit avant d'avoir connaissance du contrat et sachez qu'il n'y a aucune obligation de souscrire. D'autre part, il est normal d'envoyer un recommandé pour toute résiliation qui doit bien entendu être justifiée par un motif prévu aux conditions générales. Ceci est la procédure commune à toutes les compagnies d'assurance. L'équipe reste disponible sur Messenger si besoin. Pour vous répondre Jedi, nous ne résilions jamais sans motif. Chaque résiliation est faites dans le respect de la loi et des conditions générales et particulières, que chaque client signe à la souscription. Cordialement, Susie de Direct Assurance.

Benoit58
Réponse de
dimanche 19 août 2018 à 01:47

Bonjour, Je suis dans le même cas que fafa3333, je ne pense pas qu'une menace d'assignation les impressionne, je travaille dans une banque dans de domaine du contentieux et de la lutte contre la fraude, à la limite, un procès, ils n'attendent que ça, ils ont certainement une armée d'avocats payés au forfait et souhaitent faire évoluer la loi dans un sens qui leur soit plus favorable, une 1 ère instance au Tribunal d'Instance, cela ne coûte pas cher, par contre, un appel et la cour de cassation, ça coûte un bras A mon avis, il y a deux moyens plus efficaces et qui ne coûtent que du temps : 1) saisir la répression des fraudes (rôle consultatif) qui vous dira si votre dossier est étayé, ensuite, il vous faudra aller vers une grosse association de consommateurs (60 millions de consommateurs, par ex), ce qui vous coûtera 1 an d'abonnement pour les stimuler un peu 2) écrire au service consommateurs à Suresnes, en cas d'échec, saisir le médiateur (cf conditions générales) ou, mieux encore, saisir l'ACPR (Agence Contrôle Prudentiel Régulation) qui surveille les banques et les assurances ... et là, je peux vous dire que Direct Assurance n'appréciera pas ... par ce qu'on ne rigole pas avec les gens de l'ACPR. Si trop de dossiers s'empilent à la Répression des Fraudes, elle va commencer à s'intéresser à Direct Assurance, si ce n'est pas déjà fait. Les banques et les assurances ont horreur des grosses associations de consommateurs, de la presse et des organes de tutelle, voilà les conseils que je donne à fafa33.

Benoit58
Réponse de
lundi 20 août 2018 à 22:35

Bonjour fafa33, pour vous faciliter les choses (à moi aussi aussi d'ailleurs), si vous voulez défendre vos droits de manière peu coûteuse, je viens de recevoir une réponse de la répression des fraudes, il s'agit d'une affaire civile et non pénale (ce service n'intervient que dans pénal), m'a indiqué de faire ce qui est dans mon 2), c'est à dire, écrire au service consommateurs de Direct Assurance à l'adresse indiquée dans les conditions générales, en cas de refus, il convient de saisir le médiateur (dont la décision ne s'impose pas à la compagnie) ou l'ACPR qui peut intervenir directement chez Direct Assurance (si le dossier est bon et étayé), par contre, vous ne pouvez pas saisir l'ACPR si vous êtes passé préalablement chez le médiateur, c'est l'un ou l'autre. Pour ma part, si le service consommateur de Direct Assurance m'oppose un refus, je saisierai l'ACPR. Je suis dans le même cas que vous, Direct Assurance estime que suis engagé au titre d'un contrat MRH par le simple fait que j'ai payé (vaut accord). Pour votre information, j'avais appelé la Banque de France à Paris qui m'avait dit que la signature du contrat n'est effectivement pas nécessaire, mais pourquoi alors Direct Assurance me relance par écrit pour signer le contrat si cela ne sert à rien .... mystère et boule gomme !!!


Votre commmentaire doit contenir au moins 200 caractères
 
Partagez le contenu d'Opinion-Assurances !
D'autres avis sur Direct Assurance
Retrouvez nous sur Facebook