Suivez nous !
La communauté en ligne des assurés
Accueil / Lire un avis / Direct Assurance / Assurance auto / Avis de HOUSNI95
Partagez votre expérience sur Direct Assurance : connectez-vous ou créez un compte

Avis déposé par HOUSNI95 sur l'assurance auto de Direct Assurance

1057 lectures

Détail de la note et satisfaction de
mardi 16 février 2016 à 08:54

HOUSNI95
Assez bonne
Mauvaise
Mauvaise
Mauvaise
0 5 1,5

FUYEZ pendant qu'il est encore temps, si vous ne voulez pas faire partie du club des victimes de Direct Assurance ! Leurs tarifs attractifs sont au détriment des clients. Si vous n’êtes pas chez Direct Assurance, vous ne vous rendez pas compte de la chance que vous avez ! Pour encaisser les primes ils sont là et le jour où vous avez un sinistre, ils se désengagent au maximum. Ils n’ont aucun scrupule, quitte à mettre en péril la vie de toute une famille. Nous en avons fait les frais et sommes victimes de Direct Assurance et nous ne sommes pas les seuls malheureusement. Nous étions clients de Direct Assurance depuis une dizaine d'année avec zéro sinistre et un bonus 0,54. Suite au vol de notre véhicule en mai 2015 acheté 19 900 €, Direct Assurance nous a proposé une indemnisation à 17 000 €, 15 910 € franchise déduite pour un véhicule qui en vaut 18 100 € à la date du vol (rapport expert à l'appui). Direct Assurance a fait trainer le dossier, nous a manipulé et a manipulé la procédure afin de ne pas nous indemniser. L’histoire est trop longue pour être partagée ici, neuf mois d’attente pour revenir à la case zéro indemnisation. Le piège se trouve dans les justificatifs fournis qui doivent concorder avec les informations déclarées le jour du sinistre. Par exemple vous achetez une voiture en France à un particulier à 15 000 €, vous déclarez le jour du sinistre que vous l’avez acheté 15 000 €, on vous demandera des pièces dans .premier temps. On vous demandera quelques temps après de justifier la valeur de l’achat de la voiture (procédure abusive car d'après les conditions générales, ilsont besoins de ces pièces uniquement pour estimer la valeur du véhicule à la date du sinistre. L'estimation étant faite avant, ils n’ont pas besoin de ça pour estimer la valeur de votre véhicule, sous-estimé dans tous les cas). Comme entre particulier il n’y a pas de facture, manip de plus, on mandatera un chargé de mission qui viendra faire un interrogatoire et vous demandera de fournir toute pièce qui justifie le prix d’achat, par exemple un relevé bancaire Si celui-ci fait apparaitre un retrait ou un chèque de banque de 12 000 €, l’assurance conclura que vous l’avez acheté seulement 12 000 € et que par conséquent elle ne VOUS INDEMNISERA PAS. Vous aurez beau en faire des pages, leur réponse se limitera à une phrase qui vous remettra en cause et par conséquent ils ne vous indemniseront pas. Vous aurez beau être des gens honnêtes et leur prouverez par tous les moyens, que la différence vient de la vente d’un véhicule, que vous disposiez de la différence... ils s’entêteront afin de ne pas vous indemniser. En cours de procédure d’indemnisation on vous demandera par exemple un justificatif de contrôle technique pour vérifier que le kilométrage concorde avec le chiffre déclaré le jour du sinistre. Les pièges sont nombreux et tous les moyens seront bons afin de ne pas vous indemniser. Vous comprendrez pourquoi leur tarif attrape-nigaud est défiant toute concurrence, c’est au détriment des clients qui se retrouvent doublement victimes. Il faut être fort psychologiquement en cas de sinistre car c’est la croix et la bannière, jamais le même interlocuteur, les gens sont formés pour n’avoir aucune compassion… Pas procédurière et afin d’éviter les conflits, j’ai tenté la médiation, mais la médiatrice dédaigne à me répondre à ce jour, il faut croire que finalement elle n’est pas si neutre que ça. Direct Assurance contrairement à vous, nous allons tenir notre engagement, mon mari vous donne rendez-vous au tribunal, et comme je vous l’ai écrit, ce qui ne me tue pas me rend forte, je tiens ma promesse de partager notre expérience désastreuse chez Direct Assurance afin de limiter le nombre de victimes en attendant de la partager via les médias ou peut être un livre, qui sait ? A suivre…

Plus

Le prix qui est un piège !

Moins

Risque de ne pas être indemnisé !

Cet avis vous a t-il été utile ?
Merci pour votre vote
Merci, vous avez déjà évalué cet avis
ismbyn
Réponse de
samedi 20 février 2016 à 22:41

Direct Assurance a un vrai problème de communication notamment sur l'envoie des courriers. 2 exemples que j'ai eu moi même personnellement : 1 : l'année dernière , je n'ai reçu aucun courrier , comme stipule la loi, pour ce qui est de reconduction tacite. 2: J'ai envoyé une lettre de résiliation en date du 20/01/2016 et j'ai reçu l'AR. comme je n'ai rien reçu depuis (ni email de confirmation, ni coup de fil , ni un courrier), j'ai appelé le servie client aujourd'hui, et à ma grande surprise, la télé conseillère m'informe qu'ils m'ont envoyé un courrier en date du 22/01/2016 !!! courrier que je n'ai pas reçu ( sinon, je n'aurais pas attendu tout ce temps pour agir). à cela se rajoute l'incompétence des agents télé conseillers ( surtout sur les différentes procédures qui surgissent le monde de l'assurance) Moralité de l'histoire : à éviter tant que la stratégie de la communication demeure inchangée.

isa-gaelle
Réponse de
dimanche 21 février 2016 à 15:28

C pas un moins le risque de ne pas être indemnisé c surtout un plus car c sur on a que ses yeux pour pleurer quand à moi je vais pas rester à rien faire je les traîne en justice et en public je vais leur mettre la plainte et je vais me déplacer à l'adresse que j'ai mi mars ça va bougé chez eux c sur ??


Votre commmentaire doit contenir au moins 200 caractères
 
Partagez le contenu d'Opinion-Assurances !
D'autres avis sur Direct Assurance
Retrouvez nous sur Facebook