Suivez nous !
La communauté en ligne des assurés
Accueil / Lire un avis / Cardif / Assurance vie / Avis de Thalisimme
Partagez votre expérience sur Cardif : connectez-vous ou créez un compte

Avis déposé par Thalisimme sur l'assurance vie de Cardif

459 lectures

Détail de la note et satisfaction de
vendredi 18 décembre 2015 à 14:02

Thalisimme
Mauvaise
Mauvaise
Mauvaise
Mauvaise
0 5 1

Passage (très) dubitatif pour vous faire part de mon expérience sur qualité tout autant que de la performance (no comment) d'un contrat d'assurance vie Cardif BNP Paribas. Ouvert il y a 9 ans pour mettre de l'argent de côté en vue des études de mon fils, ce contrat d'AV n'a quasiment rien généré comme gains tandis que des frais somptuaires étaient prélevés (les fameux frais d'entrée, de gestion, ... les fumeuses unités de compte). Bref, un peu contraint par la conjoncture et les premiers frais pour les études de mon fils, je décide le rachat de mon contrat d'AV. Mon conseiller BNP me fait donc signer un document sur lequel je prends soin de préciser la valorisation du contrat le jour J ainsi que l'option fiscale (IRPP, une option qui n'a donc théoriquement pas d'impact direct sur le montant à percevoir). Quelques semaines plus tard (re sic), je reçois mon relevé qui fait apparaitre une différence de l'ordre de 8% avec le montant que j'étais censé percevoir. Je demande donc une explication à mon conseiller et à Cardif. Et là...le noir, le néant, le vide sidéral. Déjà, il faut parvenir à joindre une personne chez Cardif (01 41 42 41 25) et cela s'annonce bien plus compliqué qu'il n'y parait à l'heure où les banques se targuent de faire du marketing relationnel qui place le client (et son écoute) au centre de l'activité... Bref, quand, enfin, je joins un interlocuteur, il m'annonce dans un premier temps que c'est à BNP Paribas et non à Cardif de m'apporter des réponses. Sauf que BNP Paribas me dit la même chose en miroir ! Comme j'insiste (lourdement j'en conviens mais n'oubliez pas l'aventure téléphonique en guise d'accueil...), mon "interlocuteuréro" dégaine la bible de la procédure interne Cardif qui interdit formellement toute communication de...chiffres par téléphone. Etonnant de la part d'une société qui fait du chiffre (sic) son coeur de métier, non ? D'autant que quelques années auparavant ce genre d'informations étaient divulguées... On va dire que la "Gouvernance" de ce banquier assureur a évolué depuis. Ensuite, puisque je persiste à légitimement demander un minimum de réponses, après des tentatives d'explications "conceptuelles", cet interlocuteur invoque, en guise d'ébauche de tentative de justification, les dieux de la fiscalité (CSG CRDS) qui foudroient les gains. Sauf que de gains, il y en a pas ou peu sur mon contrat. Face à ma perplexité, mon interlocuteur change son fusil d'épaule afin de me fusiller de l'argument fatal de la date d'exécution : "mais monsieur, vous ne savez à quelles cotations ont été soldées (re re sic) vos lignes" m'entends-je rétorquer par le malicieux. "Et bien non mais vos procédures internes vous interdisent de me le dire". Alors, au delà du dialogue d'un sourd (celui qui n'entend pas ne peut donc pas écouter) et d'un muet (celui qui ne peut pas parler n'a pas voix au chapitre), le couperet tombe : il faut envoyer une demande écrite pour "pouvoir" (espérer ?) avoir une réponse dans un délai de 2 mois (je vous rappelle que l'info est sur l'écran du puissant interlocuteur)... Au passage, vous noterez que le champ de la (non) discussion ne s'est à aucun moment focalisé sur la performance de mon placement... Conclusion et morale ? 1/ J'espère être le seul à avoir bénéficié de la qualité de la Relation Client (oui oui en majuscules !) Cardif BNP Paribas parce que je ne souhaite à quiconque une pareil situation kafkaïenne. Ou alors, si ce n'est pas le cas, peut-être pourrions nous, en murmurant avec nos petites voix, suggérer à la "banque qui change le monde" d'assi s'occuper des intérêts de ses clients. 2/ Remarque d'une conseillère de l'Autorité de Contrôle des assurances (je vous invite à les appeler en cas de litiges car leur travail est formidable soit dit en passant...) : on peut toujours se cacher derrière ce qui est légal (même sur le rasoir) sans que ce ne soit ni moral ni déontologique ni éthique mais au final ce sont les consommateurs qui sanctionnent... 3/ A quoi bon dépenser autant d’énergie et d’argent pour conquérir de nouveaux clients et si peu pour les retenir sachant que fidéliser un client coûte 5 fois moins cher qu'en gagner un. Que dire dans ce cas d'un client qui part en raison d'une "vraie" insatisfaction ???

Plus

un marketing ultra efficace quelques conseillers en agence qui montrent de vraies velléités de bonne volonté (denrée rare à forte rotation)

Moins

un défaut de preuves des promesses marketing un service client qui aurait pu inspirer Stephen Hawking une qualité à...géométrie variable une sous performance de mon contrat (montant brut investi vs montant perçu)

Cet avis vous a t-il été utile ?
Merci pour votre vote
Merci, vous avez déjà évalué cet avis
logo_Cardif
Réponse de Cardif
mardi 22 décembre 2015 à 09:45

Bonjour Thalisimme, Nous regrettons sincèrement les faits relatés qui ne correspondent aucunement aux critères de qualité et d’exigence définis par le groupe BNP Paribas. Vous êtres en droit d’attendre des réponses à vos interrogations. Nous sommes navrés que cela n’ait pas été le cas. Nous souhaiterions vous recontacter afin de vous apporter toutes les précisions attendues. Aussi, pourriez-vous nous communiquer les éléments permettant d’identifier votre contrat, via le lien http://bit.ly/1RIRW3Y? Nous restons à votre entière disposition. Bien cordialement Camille du Service Relation Clients


Votre commmentaire doit contenir au moins 200 caractères
 
Partagez le contenu d'Opinion-Assurances !
D'autres avis sur Cardif
Retrouvez nous sur Facebook