Suivez nous !
La communauté en ligne des assurés
Accueil / Lire un avis / Axa / Assurance emprunteur / Avis de patchxs
Partagez votre expérience sur Axa : connectez-vous ou créez un compte

Avis déposé par patchxs sur l'assurance emprunteur de Axa

146 lectures

Détail de la note et satisfaction de
dimanche 13 novembre 2016 à 22:55

patchxs
Mauvaise
Mauvaise
Mauvaise
Mauvaise
0 5 1

J'ai un contrat chez eux Primordial Dégressif qui ne me sert strictement à rien.Aujourd'hui ,je suis en invalidé depuis le 30 septembre 2016 . Il m'ont déjà fait part de leur décision de ne pas prendre en charge mon ITT durant les 6 mois précédent mon invalidité ayant été rémunéré à 75% par mon employeur pendant cette période, je m'assois sur environ 3752,56 €uros. Mardi,je suis convoqué pour une expertise suite à mon invalidité pour bien entendu pour trouver quelque chose pour remettre en cause celle-ci,bien entendu pour éviter de me verser quoi ce soit comme dédommagement,étant bien entendu couvert bien entendu pour une invalidé au-delà de 66% moi:75% donc bien dans les clous décision de la cpam ainsi que de la personne qui me suit pour mon état.Axa est bien comme assurance quand il ne vous arrive rien en fait,je déconseille fortement.Voilà ma situation actuellement bien sur en difficulté financière

Plus

aucuns, si ne sont jamais en retard pour prélever l'échéance mensuel de l'assurance censé vous couvrir en cas de pépins

Moins

aucun respect pour la personne et trouve tout pour ne pas vous verser d'argent en cas de problème de santé,quel intérêt de prendre une assurance qui ne prend rien en charge lors d'un problème de santé sur un contrat primordial dégressif censé couvrir votre prêt habitat car quand vous croyez être bien couvert ce n'est pas le cas.Ils cherchent par tous les moyens à rien vous verser.voilà

Cet avis vous a t-il été utile ?
Merci pour votre vote
Merci, vous avez déjà évalué cet avis

Votre commmentaire doit contenir au moins 200 caractères
 
Partagez le contenu d'Opinion-Assurances !
D'autres avis sur Axa
Retrouvez nous sur Facebook