Suivez nous !
La communauté en ligne des assurés
Accueil / Lire un avis / Apicil / Assurance prévoyance / Avis de Catcou19
Partagez votre expérience sur Apicil : connectez-vous ou créez un compte

Avis déposé par Catcou19 sur l'assurance prévoyance de Apicil

1025 lectures

Détail de la note et satisfaction de
mardi 01 septembre 2015 à 14:54

Catcou19
Mauvaise
Mauvaise
Mauvaise
Mauvaise
0 5 1

Si vous voulez être correctement assuré passez votre chemin. J'ai annoncé mon arrêt de travail pour intervention chirurgicale 45 jours avant. Malgré tout mon dossier a commencé a être traité 5 semaine après le début de l'arrêt. J'ai repris et me trouve après deux mois sans aucune indemnité. Tout prétexte est bon pour retarder le versement des prestations dues. Quelle magnifique manière de soutenir la convalescence et d'aider les clients à retourner travailler au plus vite avec ou sans consolidation.

Plus

Pour l'instant je n'en ai vu aucun

Moins

Aucun respect des engagements contractuels que cette assurance fait miroiter à la signature

Cet avis vous a t-il été utile ?
Merci pour votre vote
Merci, vous avez déjà évalué cet avis
logo_Apicil
Réponse de Apicil
jeudi 03 septembre 2015 à 10:02

Je prends connaissance de votre message et regrette les difficultés que vous avez pu rencontrer. Je souhaite résoudre au plus vite cette situation. Pour cela, je vous invite à me contacter par mail à l'adresse suivante : sophie.lambertet@apicil.com en précisant vos coordonnées. Cordialement, Sophie LAMBERTET Conseillère Relation Client

Catcou19
Réponse de
samedi 21 novembre 2015 à 10:19

Le traitement de ce dossier est de plus en plus sidérant. 10 jours après ma reprise de travail et après la réponse qui est inscrite au dessus je reçois un courrier m'annonçant un refus de prise en charge au motif d'une exclusion issue d'un article de conditions générales qui ne sont pas applicables à mon contrat. Quand bien les conditions de survenues de l'accident ne relevaient pas de cet article. J'ai répondu et donné les informations mais il a fallu l'intervention de mon avocate pour qu'un règlement mais seulement partiel des indemnités intervienne. Nous sommes là à plus trois mois après le début de l'arrêt signalé 45 jours avant. Cette fois le motif invoqué pour appliquer 15 jours de carence est qu'il n'y aurait pas d'élément "extérieur" justifiant l'accident. Là encore j'ai répondu que "non, mon ligament croisé ne s'était pas rompu tout seul, que le brouillard avait empêché de voir le changement de neige et que j'étais allée heurter un dévers dans un virage". Cela fait plus d'un mois aucune réponse. Est-ce que l'on joue la tentative d'épuisement par le silence ? Va-t-il falloir à nouveau l'intervention de mon avocate pour faire valoir mon droit ? Quoi qu'il en soit il me semble indispensable de tenir informés mes confrères professionnels par l'intermédiaire du conseil de l'ordre et des syndicats, des difficultés rencontrées à faire appliquer le respect des engagements.


Votre commmentaire doit contenir au moins 200 caractères
 
Partagez le contenu d'Opinion-Assurances !
D'autres avis sur Apicil
Retrouvez nous sur Facebook