Suivez nous !
La communauté en ligne des assurés
Accueil / Lire un avis / Amv / Assurance moto / Avis de Yann06
Partagez votre expérience sur Amv : connectez-vous ou créez un compte

Avis déposé par Yann06 sur l'assurance moto de Amv

1400 lectures

Détail de la note et satisfaction de
mercredi 11 juillet 2018 à 13:22

Yann06
Assez bonne
Mauvaise
Mauvaise
Mauvaise
0 5 1,5

Assuré tous risques chez AMV tout allait bien jusqu’à ce que j’ai un accident dans lequel je ne suis pas responsable : une voiture m’a renversé. AMV et l’assurance adverse reconnaissent que je n’ai aucune responsabilité. Jusqu’ici tout va bien… Mon accident a eu lieux en Octobre 2017 ; je suis blessé sans hospitalisation mais mon état requiert un arrêt de travail, je contact AMV le jour même pour qu’ils me communiquent rapidement les documents nécessaires pour faire réparer ma moto. Il me faudra attendre le mois de Mars 2018 pour qu’un expert soit désigné et fasse son rapport. La moto est immobilisée depuis le jour de l’accident chez mon concessionnaire moto. Depuis Octobre 2017! 48 heures après son expertise, l’expert m’indique par téléphone avoir remis son rapport à AMV et que la moto est réparable. Comme je l’ai fait à de nombreuses reprises, je relance AMV pour que les réparations soient faites dans les plus brefs délais car je n’ai pas d’autre véhicule que cette moto pour me déplacer. AMV m’indique que comme j’ai subi des dommages corporels il faut avant tout compléter un dossier de demande d’indemnisation pour ces dommages. Je leur réponds que cela ne m’intéresse pas, que tout ce que je veux c’est que ma moto soit réparé rapidement. Surprise ! Malgré mon refus de demande d’indemnisation corporelle AMV m’indique que sans ce dossier aucune réparation de ma moto ne pourra débuter. Et là c’est le cycle infernal qui débute ! Je complète des dossiers auquel s’ajoute à chaque fois de nouveau documents médicaux à fournir et les mois passent ; pour rappel je n’ai jamais fait de mon propre chef demande d’indemnisation corporel. Ma moto est immobilisée chez mon concessionnaire depuis le mois d’octobre 2017 et nous sommes en Juillet 2018 ! AMV continu à me prélever tous les mois sur la base de mon contrat tout risque comme si je continuais à rouler normalement ! On m’a même répondu que tant que mon dossier n’était pas complet il fallait continuer à payer plein pot ! Je suis dégouté ! Depuis le 29 Juin, par chance j’ai déménagé et AMV ne couvre pas les risques dans les DOM ce qui m’a permis de demander la résiliation de mon contrat. AMV m’a affirmé que ma demande de résiliation ne remettait pas en cause la procédure de la prise en charge de mes réparations qui n’ont toujours pas débuté. Je les ai à nouveau relancés hier et aujourd’hui par téléphone, par courriel et par le biais de mon espace client et la communication avec la personne que j’ai eue au téléphone a été encore un moment très éprouvante pour ma zénitude. Avec une grande courtoisie, je me suis entendu répondre que mon dossier était en cours d’étude mais que l’on ne pouvait pas me donner de délais car de nombreuses personnes qui travaillent chez AMV étaient en vacance ; ça m’a fait plaisir de l’entendre, et que si les choses prenaient autant de temps c’était de ma faute et qu’il m’avait même était notifié préalablement par courriel que j’aurai pu subir des mesures de rétorsions si je ne fournissais pas tous les documents que l’on me demandait ! RETORSIONS : c’est exactement le terme utilisé par une employée d’AMV par téléphone ce mercredi 11 juillet. Que me reste-t-il comme solutions ??? Faire appel à un conseiller juridique, et saisir le médiateur de l’assurance. Ce sont les démarches que je vais devoir entamer à présent, une chose est sure, je ne vais pas céder ! AMV ne vous laissez pas séduire par les tarifs ! AMV est une filiale de L’Equité. Le nom est bien choisi mais les réponses ne le sont pas. AMV Courage Fuyez !

Plus

Contrat facile à souscrire

Moins

L'impression que AMV fait tout pour que le client abandonne son droit à être indemnisé.

Cet avis vous a t-il été utile ?
Merci pour votre vote
Merci, vous avez déjà évalué cet avis
logo_Amv
Réponse de Amv
jeudi 12 juillet 2018 à 10:28

Bonjour Yann06, nous regrettons votre insatisfaction et souhaiterions pouvoir consulter votre dossier. Nous vous invitons à nous transmettre votre référence client, en précisant votre pseudo Opinion Assurances, à relationsclientsAMV@amv.fr afin que nous puissions vous identifier. Cordialement. Sophie. Relations Clients

Yann06
Réponse de
jeudi 12 juillet 2018 à 13:36

Bonjour Sophie, Mon n° de client est le suivant V82148 Je vous contact immédiatement à l'adresse mail que vous avez renseigné. Je ne manquerai pas d'indiquer sur ce site de communiquer sur l'évolution de mon dossier, la relation clientèle et surtout si je parviens enfin à être indemniser. Cordialement Yann

Yann06
Réponse de
mercredi 18 juillet 2018 à 11:29

Comme promis je communique sur l'évolution de mon cas concernant la prise en charge des frais de réparation de ma moto. Pour Rappel mon accident survenu en Octobre 2017 dans lequel AMV m'a confirmé que je ne n'avais aucune responsabilité et suite à nos nombreux échanges ou AMV me demandait chaque fois de nouveau documents pour pouvoir m’indemniser. Aujourd’hui je reçois un mail de Mme Christelle G responsable de l’équipe du service d’indemnisation qui m’indique que suite à une conversation téléphonique de la veille que nous n’avons jamais eu que : je mets ici en copie les termes exactes du début du courriel : Au regard de votre constat amiable en pièce jointe, votre droit à indemnisation sera réduit de 1/4 puisque la partie adverse dit en observations ; la moto descent à vive allure et me percute ; fait que vous n'avez pas contesté en B14 Pour résumer : je deviens aujourd’hui en partie responsable du sinistre alors qu’auparavant je ne l’étais pas. Je vous laisse juger de la pratique de AMV envers ces assurés ! Puis me demande à nouveaux divers documents concernant mon arret de travail, et ou j’apprends que ma moto n’est plus chez le concessionnaire ou il avait été déposé et expertisé ! Je téléphone au concessionnaire qui me confirme que la moto est bien présente sur leur site mais me glisse au passage que les frais de gardiennage allait dépasser le montant de la réparation car le premier mois était offert et que par la suite il fallait payer 15 Euros par jours de gardiennage ! La réparation est estimée par l’expert aux alentours de 1500 Euros imaginez un peu ma tête au téléphone. Que va-t-il se passer à présent ? Quel nouveau document AMV va encore inventer pour tenter de me décourager ? Que l’issue aille vers une solution négative ou positive je ne manquerai pas de vous informer de la suite que AMV apportera à mon cas en espérant que ça pourra servir à ceux qui veulent faire le choix d’AMV de bien peser les conséquences en cas de sinistre. En attendant je ne lâcherai rien.

logo_Amv
Réponse de Amv
jeudi 19 juillet 2018 à 15:34

Bonjour Yann06, voici quelques explications complémentaires : Mme Christelle G vous a laissé un message sur votre téléphone portable le 16/07/2108 vers 16h45. Une réponse par mail vous a été apportée ce matin à 09h39 suite à vos mails du 17/07/2018. L'article 4 de la Loi BADINTER du 05/07/1985 dispose que "la faute commise par le conducteur du véhicule terrestre à moteur a pour effet de limiter ou d'exclure l'indemnisation des dommages qu'il a subis". Nous sommes en possession d'un constat amiable sur lequel la partie adverse a indiqué : " la moto descend à vive allure et me percute". Vous avez signé ce document sans contester les observations de la partie adverse. Votre absence de contestation et votre signature équivalent à une acceptation de toutes les mentions du constat amiable contresigné. En signant ce constat sans contester cette observation, vous avez donc reconnu votre vitesse excessive ce qui explique que votre droit à indemnisation doit être réduit de 25 %. Cette position étant conforme aux dispositions du Code de la Route et à l'article 4 de la Loi BADINTER, elle n'est pas discutable. Nous tenons à souligner qu'il ne vous a jamais été indiqué que votre responsabilité n'était pas engagée. Notre priorité est de donner satisfaction à nos clients mais nous ne pouvons obtenir pour eux un droit à indemnisation intégral quand ils reconnaissent eux même d'avoir commis une faute de conduite, notamment en contresignant le constat amiable. Quant à votre véhicule, l'expertise a eu lieu depuis plusieurs mois et l'expert l'a estimé réparable. Il appartient toujours au propriétaire d'un véhicule de s'assurer que des frais de gardiennage ne sont pas facturés par le garagiste car ils sont susceptibles de rester à la charge du propriétaire quelle que soit sa responsabilité dans l'accident. Ceci vous a été indiqué dans notre courrier du 18/10/2017. Nous espérons que ces explications vous auront éclairé sur la position adoptée dans votre dossier. Cordialement, Sophie, Relations Clients.

Yann06
Réponse de
mercredi 25 juillet 2018 à 16:29

Bonjour, Comme convenu je communique sur le déroulement du règlement de mon dossier. Je tiens à signaler que depuis que Mme Christelle G s'est chargée de mon dossier les choses ont considérablement évoluées dans le bon sens. Mise à part le fait que je doive payer une franchise de 225 Euros qui n'aurait pas du m'être imputé si une part de ma responsabilité n'avait pas été engagé. AMV m'avait pourtant confirmé plusieurs fois par téléphone que ma responsabilité n'était pas engagée. La communication est rétablie et ma moto va finalement être réparée grâce à la bonne volonté de ma nouvelle interlocutrice et grâce également au concessionnaire Honda Werther de Nice qui joue le jeu de l'arrangement en ne me facturant pas de frais de gardiennage. Pour la partie corporelle, je vais finalement essayer de monter le dossier pour être également indemnisé car AMV m'a informé que j'avais droit également à une indemnisation. Tout semble rentrer dans l'ordre. Je ne manquerai pas de vous tenir informé de l'évolution et de la finalisation de mon dossier.

motard26
Réponse de
jeudi 02 août 2018 à 12:48

Moralité, s'il y a sinistre avec dégâts corporels, il vaudrait mieux l'intervention d'un PV de gendarmerie qui définira clairement les responsabilités , plutôt qu'un constat qui sera interprété selon les arrangements entre société d'assurance...

Yann06
Réponse de
samedi 04 août 2018 à 06:38

Tu as entièrement raison motard26, en cas de deqats corporels même mineurs il faut insister pour que les gendarmes établissent le constat pour éviter le désagrément d'un risque d'erreur de constat comme cela a été mon cas. Pour une case non cochée je perd un quart de responsabilité... C'était mon premier constat, j'apprends de mes erreurs.

Helpusobi1
Réponse de
mercredi 22 août 2018 à 15:44

Pour cela il faudrait déjà que les gendarmes se déplacent... Merci Yann06 pour ce partage d'information qui montre à quel point il est difficile pour les assureurs de faire un travail rapide et efficace, moi qui était sur le point de souscrire chez eux je vais y réfléchir à deux fois. En espérant que vous trouviez rapidement une solution à votre problème.

Yann06
Réponse de
lundi 17 septembre 2018 à 10:20

Ma moto a finalement été réparé la semaine passée, (le concessionnaire était fermé au mois d'aout)j'ai du donc réglé la franchise de 225 Euros, par contre je n'ai aucune nouvelle de AMV concernant mes indemnisations corporelles malgré mes relances. Je ne manquerai pas de vous tenir informé de la suite.


Votre commmentaire doit contenir au moins 200 caractères
 
Partagez le contenu d'Opinion-Assurances !
D'autres avis sur Amv
Retrouvez nous sur Facebook