Suivez nous !
La communauté en ligne des assurés
Accueil / Lire un avis / Allianz / Assurance vie / Avis de gerardcronen
Partagez votre expérience sur Allianz : connectez-vous ou créez un compte

Avis déposé par gerardcronen sur l'assurance vie de Allianz

1839 lectures

Détail de la note et satisfaction de
mardi 29 décembre 2015 à 11:13

gerardcronen
Mauvaise
Mauvaise
Mauvaise
Mauvaise
0 5 1

J’ai souscris début des années 80 une assurance vie à fond perdu. A l’époque je travaillais pour plusieurs employeurs, donc souvent sur la route je décidais de souscrire une « Bonne assurance Vie » à fond perdu afin de protéger ma famille en cas d’accident grave. A l’époque a la signature du contrat, votre représentant me disait que lors d’une invalidité de 2°/° par exemple je toucherais donc 2°/° du capitale. Au bout de 18ans de cotisation, en 1998, nous décidions de revoir le montant des cotisations étant donné qu’elles étaient très élevées et surtout a fond perdu. En 1998, Pour la 1ère fois nous rencontrons un représentant de cette compagnie afin de revoir mes cotisations à la baisse. Pour moi à l’époque c’était de diminuer les cotisations mais de garder le même type de contrat (avec moins de capitale et moins d’indemnité en cas de maladie de longue durée) Au lieu d’une indemnité journalière de 50 euros on passait a 20 ou 25 euros… En décembre 2003 je suis victime d’un accident cardio-vasculaire. Infarctus du myocarde et pose de 3 stents. Au bout du 2ème ou 3ème mois d’arrêt de travail je contacte l’assurance afin de pouvoir bénéficier de l’indemnité journalière qui m’est du. La on me dit qu’il fallait réagir plus vite et donc je perdais 30 jours d’indemnité. Croyez moi quand ce genre d’accident vous arrive vous ne penser pas forcément à contacter en toute priorité votre assurance. C’est vrai a l’époque j’avais complètement oublié ce contrat j’avais bien d’autres soucis a ce moment la. Le 5 Aout 2011 au 1er jour de mes vacances 2ème infarctus dans le sud de la France. Pose de 2 stents à l’hôpital de Perpignan et immobilisation durant 6 semaines. A mon retour des « vacances » je contacte de suite ALLIANZ. A nouveau on me signale que je risque de perdre des journées d’indemnités étant donné que j’aurais du réagir plus vite. J’ai bien sur du leur expliquer que j’étais immobilisé durant 6 semaines dans le sud de la France et que je ne partais pas en vacances avec mon contrat d’assurance vie dans mes valises. Durant cet arrêt de 6 mois allianz m'a convoqué chez un expert en Cardiologie de Mulhouse pour expertise. J’ai passé plus de 45 minutes branché à toutes sortes de machines. Expertise très professionnelle. On ne m’a jamais communiqué le rapport de cette expertise. Pourquoi ? Passons… Le 31 janvier 2013 nouvelle accident cardio-vasculaire limite d’un nouvel infarctus. En urgence a l’hôpital de Mulhouse et pose de 3 nouveaux stents. Je contacte aussitôt Allianz afin de ne pas être pénalisé. Durant ce nouvel arrêt de travail je suis a nouveau convoqué pour expertise a ma grande surprise chez « un rhumatologue de Mulhouse ». Oui vous avez bien lu, chez un rhumatologue... Je téléphone donc à ce rhumatologue. La secrétaire était très étonnée (sachant que j’ai un problème cardiaque) et m’a même demandé si je ne souffrais pas un peu de rhumatisme. Elle me rappelle dans l’heure pour me dire que le rhumatologue était qualifié pour faire cette expertise .Pour elle c’était une première. Pourquoi pas un gynécologue ou un vétérinaire tant qu’on y est ? Lors de la visite chez votre expert en rhumatologie, l’expertise a durée a peine 10 minutes. Prise de tension, un petit coup de stéthoscope et l’affaire était réglée. Ce n’est vraiment pas sérieux. Bizarrement quelque semaine plus tard je reçois un courrier de cette expertise pour me signifier que votre « expert » m’a bien vu en consultation et qu’il estime mon invalidité a 30°/° (sans même avoir vu un électrocardiogramme) et vous rajouter étant donné que mon invalidité n’est pas de 80°/° minimum aucune indemnité ne me sera versé. Je ne comprenais plus rien, Entre temps après visite chez mon médecin traitant et mon cardiologue je suis convoqué chez le médecin conseil de la sécurité sociale, médecin du travail etc.… et on décide de me mettre en invalidité 2ème catégorie à partir du 1er avril 2014. Donc depuis cette date je n’ai plus le droit de travailler, même pas un mi temps, même pas quelques heures d’où une importante perte de revenu. Mi septembre de cette année, Allianz me contacte pour revoir mon dossier. C’est la 2ème fois que je rencontre quelqu’un d’Allianz. en 35 ans Enfin. le responsable de Marché et le Conseiller Financier (personnel très professionnel et très compréhensif) me rendent visite pour revoir mon dossier et me faire de nouvelles propositions. La j’apprends que je paye (dans mon contrat d’assurance vie à fond perdu) depuis plus de 1 an et demi une cotisation pour des indemnités journalières dont je n’y ai plus droit (qu’on c’est bien gardé de m’en informer.) Je leur demande si je pouvais récupérer le trop payé. Comme d’habitude il fallait que je réagisse beaucoup plus tôt. Actuellement je cotise plus de 150 euros par mois (ce qui n’est pas rien) toujours à fond perdu pour qui ? Ils m’ont également demandé pourquoi lors de mes divers problèmes de santé j’ai directement contacté le Siège à Strasbourg et non pas mon conseiller financier. Et ben tout simplement que je ne connaissais pas mon conseiller financier. Je vous rappelle en 35 ans de cotisation j’ai du voir 2 conseillers d’Allianz. Pour résumer cela fait 35 ans que je cotise une assurance vie à fond perdu pour rien. Cette assurance comme je vous l’ai dit était pour moi une garantie financière en cas de grave problème de santé, ce qui est le cas aujourd’hui. J’ai eu 3 accidents cardiovasculaires, (au total 7 stents), je n’ai plus le droit de travailler et je n’ai le droit a rien. Pour moi étant donné que je n’ai plus le droit de travailler (dont une grande perte de revenu) je me considère invalide moralement a 100°/° En 2003 on me supprime 30 jours d’indemnités journalières cause pour dépassement de délais. Lors de mon invalidité reconnue en 2014 du Médecin du travail, médecin conseil, cardiologue…, vous m’envoyez chez un rhumatologue pour expertise. Comment ce spécialiste en rhumatologie peut il juger mon invalidité cardiaque a 30°/° ? Il ne m’a même pas demandé quel était mon traitement médical. Je paye également depuis plus de 19 mois pour une indemnité journalière alors que je n’y ai plus droit et sans pouvoir être remboursé et sans aucune information de leur part. Ca fait beaucoup de choses que je ne trouve pas normale. Sincèrement lors de la modification de mon contrat en 1998 jamais on m’a parlé qu’il fallait avoir au moins 80°/° d’invalidité pour pouvoir toucher un capital et depuis cette date aucune visite de conseillers. En 35ans j’ai du cotiser plus de 90.000 euro pour rien. Actuellement je suis en invalidité et je pensais pouvoir toucher un supplément à ma rente d’invalide. J’étais persuadé que lors d’un problème de santé j’étais bien couvert. J’ai comme une forte impression d’avoir été berné et trompé durant toutes ces années. Je reconnais avoir également une responsabilité dans cette histoire. Ma seule faute, en 1998 j’ai signé ce contrat modifié en toute confiance mais honnêtement sans cette information que j’aurais droit à rien en cas d’une invalidité même minime, jamais j’aurais signé pour une cotisation de plus de 150 euros par mois. Faut-il encore pouvoir comprendre correctement certain terme du contrat sans explication. J'ai fait 2 courrier a allianz a Paris et Strasbourg et toujours rien. D'après ce que je lis sur les forums ils doivent avoir tellement de réclamations. Je crois que c'est la pire assurance en France (d’après internet) J'envisage avec mon avocat d'aller en justice. Dans un premier temps je vais faire un courrier a la maison mère en Allemagne pour dénoncer ces pratiques en France. Ensuite avec mon avocat nous allons contacter toutes les personnes qui sont dans le même cas de figure (et il y en a beaucoup) afin de faire une action groupée et bien sur médiatiser cette compagnie ( je suis un ancien journaliste de l'audiovisuel et je sais faire et je sais ou m'adresser)

Plus

compagnie a éviter (voir les forum de discutions hallucinent)

Moins

la pire compagnie de France

Cet avis vous a t-il été utile ?
Merci pour votre vote
Merci, vous avez déjà évalué cet avis
logo_Allianz
Réponse de Allianz
mercredi 30 décembre 2015 à 18:37

Bonjour gerardcronen Passez-moi SVP les références de dossier ; je préviens l'équipe Réclamations pour votre compte. Sincèrement Jim

gerardcronen
Réponse de
vendredi 01 janvier 2016 à 10:36

mes 2 courriers envoyés au directeur régional Alsace et au PDG a Paris ont été redirigé a la direction juridique. Je pense les connaissant un peu maintenant qu'ils n'ont même pas pris la peine de lire mon courrier. allianz n'a rien a faire de la détresse des gens. La référence est n°264110 madame Horia Rahni et une 2ème réponse venant de la délégation régionale Alsace sans numéro de référence m'informant que ma demande est en cours d'étude et qu'ils reprendrons contact avec moi dans les meilleurs délais. bla bla bla..... Bien a Vous

STRELITZIA
Réponse de
mardi 05 janvier 2016 à 17:13

Bonjour. Cette assurance, je confirme est fidèle à sa réputation, tromperie caractérisée. Le lobbying de cette assurance fait qu'elle est intouchable, se moque du code des assurances, de la justice, les expertises médicales sont fantaisistes souvent sur dossier. Il ne faut pas oublier la genèse de cette assurance Allemande. Cette assurance a des filiales pour démarcher des adhérents spécifiques exerçant des métiers à risque en faisant croire que ces assurances dépendent du Ministère de la Défense. Les irrégularités, la suspicion de favoritisme au dépend des autres assurances fausse la concurrence.... Les actions de groupe en France sont inefficaces , aux USA, Allianz a été condamné à une amende record. Une pétition ou une plainte auprès de la Commission Européenne est la seule solution. Allianz a échappé à une faillite ( voir histoire guerre 1940) mais peut être pas à une résiliation massive de la part des assurés. Cette assurance a oublié son objectif.

gerardcronen
Réponse de
mercredi 06 janvier 2016 à 10:41

Merci STRELITZIA pour vos remarques...ayant aucune réponse dans les jours qui viennent je compte avec mon avocat porter plainte auprès de la commission Européenne. J'ai également pris rendez vous auprès de mon Député et Sénateur et bien sur je compte inonder les réseaux sociaux Beaucoup de personnes sont dans le même cas que moi. allianz est bien fidèle a sa réputation de tromperie caractérisée. a bon entendeur....

logo_Allianz
Réponse de Allianz
mardi 12 janvier 2016 à 11:36

Bonjour gerardcronen, Je relance le service des réclamations pour votre compte. Attentivement, Jeanne N.

STRELITZIA
Réponse de
mardi 12 janvier 2016 à 14:33

Bonjour. Je vous ai répondu suite à votre réponse. Mon commentaire a été mis en ligne le 07/01/15. Je vous signalait mes différents courriers adressés aux Président d'Allianz France, Allemagne, médiateur d'Allianz sans résultats. Que je me tenais à votre disposition pour vous aider disposant de documents prouvant les graves dysfonctionnement selon le code des assurances. Ce commentaire a disparu quelques après. Avez-vous pris connaissance de cet avis?

pascal
Réponse de
mercredi 13 janvier 2016 à 23:16

Bonjour gerard , je suis dans la même galère que vous , suite à ma mise en invalidité par le RSI j'ai voulu bénéficier de la rente d'invalidité de mon contrat prévoyance de chez Allianz dont la garantie commence à 33 %, étrangement leur médecin conseil ne m'en a attribué que 30%. Si vous avez besoin de personne pour témoigner de leur pratique mon adresse mail est pascal.peslerbe@cegetel.net


Votre commmentaire doit contenir au moins 200 caractères
 
Partagez le contenu d'Opinion-Assurances !
D'autres avis sur Allianz
2ème
Allianz est 2ème des assureurs du classement vie
Retrouvez nous sur Facebook