Suivez nous !
La communauté en ligne des assurés
Accueil / Lire un avis / Agpm / Assurance prévoyance / Avis de isaglt2301
Partagez votre expérience sur Agpm : connectez-vous ou créez un compte

Avis déposé par isaglt2301 sur l'assurance prévoyance de Agpm

176 lectures

Détail de la note et satisfaction de
mercredi 18 juillet 2018 à 20:14

isaglt2301
Assez mauvaise
Assez mauvaise
Mauvaise
Mauvaise
0 5 1,5

Bonjour, Avis aux jeune recrus, je confirme, Assurance AGPM de type "contrat de carrière", vous y croyez, nous, on y a cru durant plus de 30 ans à raison de plus de 850 € par an, faites le compte ! En résumé : vous ne toucherez quelque chose, et encore après réclamations, seulement si vous êtes devenu UN LÉGUME. OUI, lisez bien les clauses, n'écoutez pas les conseilleurs, conseillers, LISEZ PAR VOUS MÊME. Mon exemple : avant l'âge de la retraite j'ai perdu mon emploi pour inaptitude totale et définitive a tout emploi, des suites d'un accident de service et 3 maladies professionnelles. Je perçois une retraite pour invalidité avec rente de 15 % qui devrait être majorée pour une 3° maladie reconnue qui devrait porter ma rente à 23 % (en cours de re calcul). Non je n'ai pour l'instant pas besoin d'une tierce personne, néanmoins, ma collectivité refuse de m'indemniser au chômage au motif que je perçois une retraite pour invalidité avec pension. Je ne peux plus travailler alors que je ne peux prétendre à une retraite dans le privé puisque je n'ai pas 62 ans. Et, L'A.G.P.M., dans sa mansuétude, rejette ma demande de mise en jeu des garantie IAD et IPA, au motif "votre invalidité, si elle est indéniable, ne répond toutefois pas à la définition plus restrictive, de l'invalidité absolue et définitive prévue par les dispositions générales de votre contrat.... l'expertise médicale faisant ressortir que mon état physique et psychique me permet d'exercer une activité dans des conditions adaptées à mon handicap. Donc, a bon entendeur : économisez cette somme tous les ans, et à 58/60 ans, ouvrez votre bas de laine, il en sortira quelque chose, pas comme moi, qui ne peut plus travailler. J'ai néanmoins, la volonté de me battre, puisque l'AGPM n'est pas l'exemple de solidarité qu'elle veut bien faire circuler, je vais exposer à qui veut me lire et écouter mon parcours, pour que chacun, chacune se fasse son opinion, et fuit ce type d'assurance. Il n'y a pas de meilleur ou moins bon assureur : LE MEILLEUR ASSUREUR EST "NOUS MÊME"

Plus

j'y ai cru, dommage,

Moins

attendez d'être un légume, et peut-être vous aurez quelque chose de votre assurance, mais, il faudra être très patient et surtout très tenace.

Cet avis vous a t-il été utile ?
Merci pour votre vote
Merci, vous avez déjà évalué cet avis
Clochette
Réponse de
mercredi 25 juillet 2018 à 07:38

Avez vous été classé en invalidité 2ème catégorie ? Selon l'article L314-4 du code de la sécurité sociale créé par décret 85-1353 1985-12-17 art 1 JORF 21 décembre 1985 dispose : En vue de la détermination du montant de la pension, les invalides sont classés comme suit : 1°) invalides capables d'exercer une profession rémunérée ; 2°) invalides absolument incapables d'exercer une profession quelconque ; 3°) invalides qui, étant absolument incapables d'exercer une profession, sont, en outre, dans l'obligation d'avoir recours à l'assistance d'une tierce personne pour effectuer les actes de la vie ordinaire. Si vous avez été classé en invalidité 2 ème catégorie, vous êtes de par l'article L341-4 du code de la sécurité sociale en invalidité absolue et définitive et dans l'impossibilité d'exercer une quelconque activité vous procurant une quelconque rémunération ou profit quelconque.Les deux conditions cumulatives exigées par le droit commun sont réunies sachant que toute exclusion de garantie qu'elle se présente de façon directe ou indirecte, fût-ce par "des définitions" figurant en tête de police ne peut être formelle et limitée, et ne saurait aboutir, sans retirer son objet au contrat, à annuler dans sa totalité la garantie stipulée. Article L113-1 du code des assurances. Contestez tous les termes du courrier reçu en répondant en LR/AR. Vous avez la possibilité de demander conseil à un Avocat qui vous examinera votre dossier et vous indiquera vos chances de succès concernant vos prétentions devant un Tribunal.

BIDOURESSE76
Réponse de
mardi 31 juillet 2018 à 12:46

Reconnue Invalide Absolue et Définitive par l'Administration, reconnue inapte au Travail par la CARSAT MARSEILLE. Celle ci a validé les pourcentages d'invalidité proposés par Administration, soit 82 %. Le taux étant supérieur à 80 %, je bénéficie d'une retraite d'un taux calculé à 50 %.J'ai perçu avec du retard ma retraite CARSAT, à 61 ans et 7 mois (alors que mon droit à la retraite devait débuter à 61 ans et 4 mois). Toutefois, je n'ai pas fait appel car je ne parvenais pas à faire le dossier (trop de dossiers à traiter et séquelles d'un coma...). Normalement, en cas d'invalidité 2ème catégorie, vous devez pouvoir percevoir la retraite du régime général à l'âge de 60 ans. Si vous le désirez je pourrais vous fournir des informations à ce sujet. Je ne le fais pas maintenant car j'ai un dossier contre mon assurance (GMPA/ALLIANZ) à exploiter auparavant. Envoyer votre requête à la CARSAT en LRAR. Même si la réponse n'est pas rapide, vous pourrez d'ores et déjà percevoir la retraite à une date antérieure (pour ma part décision de mars 2015 s'appliquant depuis août 2014). Dans le courrier notifiant vos droits à retraite, il est noté la possibilité de faire un recours. En citant la réglementation de la retraite pour inaptitude, vous devriez pouvoir percevoir un rappel depuis vos 60 ans. En ce qui concerne la non prise en compte de votre état pour définir l'IAD, je connais la même situation puisque GMPA fait figurer dans son glossaire une définition correcte : éléments ne concernant que l'aspect professionnel (aptitude au travail). Par contre, l'organisme qui est chargé de verser l'indemnité, en l'occurence ALLIANZ, définit l'IAD avec les critères de la PTIA (Perte Totale Irréversible d'Autonomie). Comparer le glossaire du GMPA PTIA

BIDOURESSE76
Réponse de
mardi 31 juillet 2018 à 12:53

Je n'ai pas terminé ma réponse, donc je reprends mes observations. Clochette, si vous ne pouvez obtenir satisfaction, vous avez la possibilité de saisir SIMULTANEMENT votre organisme d'assurance mais aussi l'AUTORITE DE CONTROLE PRUDENTIEL ET DE RESOLUTION (A.C.P.R.) Cet organisme ne résoudra pas votre requête. Par contre, le Bureau des Relations des Usagers (B.R.A.) qui exploitent les dossiers pourra vérifier que l'organisme d'assurance ne respecte pa


Votre commmentaire doit contenir au moins 200 caractères
 
Partagez le contenu d'Opinion-Assurances !
D'autres avis sur Agpm
Retrouvez nous sur Facebook